Les marques misent sur le covoiturage : PSA, Renault, Daimler, Kia… Et maintenant Siège

Seat achète Respiro, la société de location de voitures à l’heure, et fait irruption dans l’industrie de l’autopartage. Suivez les traces de Daimler, PSA, Renault ou Kia.
Teresa de Haro.
Twitter: @TeresaAutopista – 16/02/2018 11:40

Les marques misent sur le covoiturage : PSA, Renault, Daimler, Kia… Et maintenant Siège

Les marques misent sur le covoiturage : PSA, Renault, Daimler, Kia… Et maintenant Siège
Avec l’arrivée de Seat sur la scène de la mobilité partagée, il y a déjà plusieurs marques qui misent sur cette formule. Seat vient d’acquérir 100% de la participation de la start-up espagnole Respiro, pionnière de la location de voitures horaires dans la ville de Madrid. Avec ce mouvement, la marque espagnole fait irruption sur le marché de l’autopartage et rejoint des marques telles que Daimler, PSA, Renault et Kia.

Respiro a été fondée en 2010 et travaille avec un système de paiement à l’rendez-vous. L’utilisateur n’a qu’à s’inscrire pour recevoir la carte qui donne accès aux voitures. Respiro offre des voitures, des minifourgonnettes et des fourgonnettes à des particuliers ou des professionnels. Elle compte actuellement 15 000 utilisateurs actifs et un parc de 200 voitures entre l’électrique, l’hybride, le GNC, le GPL et les émissions faibles, véhicules qui seront progressivement remplacés par des modèles SEAT étiquetés ECO et propulsés par GNC.

Le siège et le répit sont renforcés de cette opération. Pour Seat, ce n’est pas seulement la première acquisition d’une entreprise, elle permet aussi à la marque de faire progresser la mobilité de l’avenir avec une entreprise, celle de Respiro, « avec le potentiel de l’entreprise et qui nous permet de continuer à progresser dans notre engagement à trouver et à développer des solutions durables et efficaces », selon les mots de Luca de Meo, président de Seat. Pour sa part, Respiro renforcera sa capacité financière d’étendre l’activité à de nouveaux marchés, avec le soutien et le savoir-faire de Seat pour améliorer le service.

D’AUTRES ACTEURS DE LA MOBILITÉ PARTAGÉE
Avant Seat, d’autres marques ont pris le pas de parier sur les plateformes d’autopartage ou d’autopartage. Dans la ville de Madrid, il y en a déjà trois : car2go, propriété de Daimler, emov appartenant au groupe PSA et EYSA et Zity de Renault-Ferrovial. Le premier était car2go qui a atterri en Espagne en Novembre 2015. La société d’autopartage de Daimler fonctionne avec le modèle électrique Smart Fortwo et le coût du service est de 0,21 euros par minute.

Emov est le covoiturage de PSA et Eysa, une société qui a développé des applications telles que El Parking. Il est arrivé à Madrid en décembre 2016. Les voitures choisies sont Citroen C-Zero qui, contrairement à l’smarts car2go ont quatre sièges et coffre. La location d’une voiture à Emov coûte 0,24 euros la minute.

Trois mois seulement ont été exploités Zity à Madrid, Carsharing Renault et Ferrovial. Il dispose de 500 Renault Zoe fonctionnant pour une superficie de 75 km2, avec un prix de 0,21 euros la minute. La Zoé a l’avantage de sa taille, cinq sièges et le tronc, en plus de son autonomie, avec 300 kilomètres réels.

WiBLE a été le dernier et est né de la collaboration entre les sociétés Kia Motors Iberia et Repsol. Les deux sociétés définissent les détails de la nouvelle société d’autopartage et sont en attente de l’approbation officielle correspondante et l’approbation de la Commission européenne. Il devrait être disponible à partir du second semestre 2018 avec le Kia Soul EV et Kia Niro Hybrid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *